Devoir Citoyen

espace libre pour citoyens sénégalais et d'ailleurs

COMMUNIQUE :

Il y a 100 ans maintenant, le 2 novembre 1917, Lord Balfour, Ministre britannique des Affaires étrangères,


lire la suite.......

La révélation du site Dakaractu, sur l’affaire d’une supposée rétro-commissions de 12 milliards. (Par Mandiaye Gaye)

Le mercredi 11 octobre 2017, le site ‘’Dakaractu’’ révèle, par ce titre 


lire la suite.......

Affaire dite de rétro-commissions de 12 milliards : de quel côté la vérité se situe-t-elle ? (Par Mody Niang)

Ces derniers jours, le substantiel ‘’addiya’’ d’une épouse à son époux a fait beaucoup jaser.


lire la suite.......

A MESDAMES ET MESSIEURS LES GOUVERNEURS DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (PAR MAMADOU ABDOULAYE SOW)

Contribution pour de bonnes pratiques


lire la suite.......

La moralisation et l’assainissement, du système et de la vie politique au Sénégal, sont à présent devenus indispensables et incontournables (Par Mandiaye Gaye)

Au terme de l’observation,


lire la suite.......

INTERNET en Afrique, préparons-nous et facilitons l'accès aux générations futures : Formation INMR & IPV6 pour mieux nous connecter (Par Thiendella)

Cette contribution est relative...

à une tentative de restitution libreet ouverte de l'atelier de formation à IPV6qui s'est tenu du 19 au 22 décembre à Dakar.

Elle n'engage aucunement, les organisateurs,

partenaires et sponsors, ni les personnes citées dans cette présente note.

C’est uniquement, la volonté et la voix d'un participant, intéressé et motivé par IPV6 qui s’expriment ici,  en tant que directeur de Projet, qui allie formation, ICT4D, développement et création d'entreprises sociales et solidarité par les TICs.

Cette rencontre, offerte par ISOC SN et annoncée par l'observatoire sur les systèmes d'information, les réseaux et les inforoutes au Sénégal, fut une belle opportunité. En effet, le chapitre Sénégalais d'Internet Society organise des formations riches, enrichissantes et interactives. AFRINIC est avant tout le registre internet pour l’Afrique, son mandat principal est de s’assurer que les ressources internets sont gérées efficacement dans la région.

IPv6 1est une nouvelle version du protocoleIP, qui est le principal protocole de transport et de routage des paquets utilisé sur Internet. IPest une couche de base dans Internet et vous l'utilisez quotidiennement sans vous en rendre compte. C’est l'Institut Africain de Management IAM qui a abrité ces formations de haut niveau. Les participants ont été sélectionnés parmi des ingénieurs réseaux, des DSI directeurs de Système d'Information, des patrons de sociétés privées, fournisseurs d’internet, des cadres, des Agences étatiques d'informatiques ou de régulation telles que : l'ADIE et l'ARTP, les consultants, spécialistes des TIC pour le développement et, les sociétés leaders présentement des télécommunications au Sénégal.

Les travaux ont été dirigés par deux jeunes ingénieurs, Brice de la côte d'ivoire et Stefan venu de l'île Maurice, responsables de formations à AFRINIC.

Pour la mise à niveau, il a été question de ces quelques points suivants : Les adresses IP, qui représentent les dispositifs connectés à internet, comme représentent les numéros de téléphone pour la téléphonie. Alors que, la version IPV4 qui, bien que révolue, demeure la plus utilisée actuellement, limitant ainsi, le nombre d'adresses disponibles à seulement 4 milliards. Cette mauvaise allocation réduit, dans la pratique, le nombre d'adresses assignables à nos appareils et ordinateurs, routage, comment participer aux politiques à mettre en place... 

En 2009 déjà, en terme de visibilité IPV6, l'Afrique était annoncée comme étant en tête à la Une des journaux IT, magasines et pages web. Les CEO, membres, partenaires et employés d'Afrinic ont eu à faire le tour d'horizon de la gestion de l'Internet en Afrique et dans le monde. Les propos et propositions d'alors restent encore d'actualité. Il en est de même, des enjeux pour les jeunes ingénieurs africains de réseaux. A cet effet, l'Afrique se doit justement, de bien gérer ses propres ressources internet avec l'appui du registre africain afin de bien prendre en compte les réalités économiques et sociales du continent.

Ces sessions de formations assidûment suivies durant quatre jours, ont fait ressortir tous les aspects, les avantages et inconvénients du passage à l’IPV6 en Afrique. Les formations ont obtenu le statut GOLD, lors de l’IPV6 forum, Afrinic, le registre Internet créé pour mieux adapter les politiques allocations et d'accès à internet aux réalités africaines. 

Depuis longtemps, la question de gouvernance de l'Internet a été posée au Sénégal et partout en Afrique, sous plusieurs thèmes, comme la sécurité, la protection et les droits des usagers, les contenus..., mais quels en sont aujourd’hui le bilan et leurs perspectives ?

L'Afrique, et particulièrement ses habitants souffrent véritablement de leurs dirigeants, ils ont encore du mal à suivre les recommandations qui découlent de tout cela.

Intéressé et motivé par IPV6, car ils peuvent être deux des importants volets de formations que le projet eBus compte matérialiser parmi tant d'autres en 2017, sous forme itinérante avec une cible plus élargie.

Les médias, les Agences d'Etat et les services agréés des télécommunications essayent de soutenir l'innovation et l'entreprenariat TIC & Internet, mieux, ils doivent aussi soutenir ces initiatives citoyennes qui participent à la gouvernance de l'Internet et de son développement harmonieux et durable en faveur du continent africain.

Intéressé et motivé par IPV6 car, IPV6 n'est pas un nouveau internet mais juste un protocole qui élargit la plage d'adressage dans internet, pensant aux milliards de personnes qui vont s’y connecter. 

La semaine fut chargée en apprentissage et acquisition de connaissances, ainsi nous maîtrisons maintenant comment nous inscrire et participer à l'amélioration des politiques et règlements et ; nous serons à l’avenir beaucoup plus actifs dans les forums de discussions, sur l'accès à internet en Afrique. 

Clôturant la formation au tour d'un cocktail, les participants ont adressé des remerciements à l'endroit de Isog sn, d'Afrinic, au groupe IAM, à Télé École, mais aussi particulièrement, à Madame Ndeye Maïmouna DIOP. 

Cette Dame qui a beaucoup marqué le développement au Sénégal, et continue encore de ne ménager aucun effort pour la réussite du transfert du savoir. Pour cela, la raison est toute simple. Ensemble, nous devrions, effectivement, mettre en place d'autres services pour lesquels nous n’avions pas encore pensés.

L'ami intime d’IPV6 au Sénégal, tient à vous souhaiter une Bonne Année 2017 !

Que la nouvelle année soit une année de formation et de financement de nos projets #Inchalah

@Thiendella   eBus - Project Leader 

IT Consultant #ISSF4ll

Internet Sustainable Solution For All

Recherche

Citation

"Nous les êtres humains nous sommes coupables de nombreuses catastrophes dans ce monde, mais nous les êtres humains nous contunions à être l'espoir, et nous allons sauver ce monde avec Dieu à la proue ! "

 

"Nous voulons que le petrole Venezuelien soit utilisé pour la paix et l'amour, pour sortir plein de personnes de la misère "

Allo Président N 253

Chanmp Oicina Commune de Simon Rodriguez et Tigre, Etat d'Anzoategui, le 23 Avril 2006.

Hugo Chavez

Copyright © Devoir Citoyen 2014 Tous Droits Reservés