Devoir Citoyen

espace libre pour citoyens sénégalais et d'ailleurs

Le droit à l’information plurielle est menacé, au Sénégal, au regard de l’intimidation des médias privés, le cas de Dakaractu. (Par Mandiaye Gaye)

L’arrestation de membres du personnel de la rédaction de Dakaractu, aussitôt libérés,


lire la suite.......

Mais, avec ces multiples naissances de mouvements, ne faudrait-il pas craindre le syndrome de la pléthore des partis politiques? (Par Mandiaye Gaye)

Il se pourrait bien que je me trompe peut-être. Mais, en tout cas, comme on le dit, si souvent, et qui est vrai : tout excès est nuisible.


lire la suite.......

Une attitude de démission totale et fuite en avant d’un Etat face à ses responsabilités ! (Par Mandiaye Gaye)

« Le manque de décision est à la prudence ce que l'hypocrisie est à la vertu[1]. » Le Sénégal des alternances est tombé de charybde en scylla.


lire la suite.......

Le financement nébuleux des projets et partage de l'information au sein des associations et quelques organisations non gouvernementales... (Par Tanor Thiendella Fall)

Pas besoin de rapport d'enquête exclusive pour faire ressortir, sévèrement, beaucoup de malversations


lire la suite.......

Chat échaudé craint l’eau froide. Autrement dit: Ku ndobin raay sa mam bo jisse lu ñul daw ! (Par Mandiaye Gaye)

Sénégalais, soyons très vigilants à propos de cette campagne insidieuse de faire valoir


lire la suite.......

COMMUNIQUE No.1 ASSOCIATION DES VICTIMES DE SPOLIATION FONCIERE DE N’TABACORO 2016 (AVSFN-2016)

 ESCROQUERIE FONCIERE A N’TABACORO. QUAND LA POLITIQUE DES LOGEMENTS SOCIAUX EST DEVOYEE...

PAR DES SPECULATEURS FONCIERS EN COLLUSION AVEC DES AGENTS VEREUX DE L’ADMINISTRATION D’ETAT !

Loin de nous toute prétention de vouloir nous opposer à la louable politique des logements sociaux. Au contraire nous ne ménagerons aucun effort pour accompagner toute action dont le but est de faciliter l’accès à des logements décents au plus grand nombre de Maliens notamment ceux à faible revenu.

Mais ce qui se passe aujourd’hui à N’Tabacoro est inacceptable et doit être combattu par tous. De quoi s’agit-il ? Des sociétés immobilières ont décidé de braver nos bonnes mœurs, de violer nos lois, de défier la justice en procédant à des travaux de démolition illégale sur des titres fonciers d’autrui. Ne savent-elles pas qu’au Mali il y a encore, et qu’il y aura toujours, d’intègres magistrats et de dignes Maliens qui sont, et qui seront, à l’affut de telles pratiques punissables ?   

En effet, ayant échoué dans leurs tentatives de faire main-basse, avec l’usage de faux documents, sur nos propriétés foncières, lesdites sociétés immobilières, avec leurs acolytes affairistes tapis dans les rouages de l’Administration d’Etat, se sont servis de la couverture des logements sociaux pour réaliser leurs projets immobiliers hautement mercantiles et ténébreux.

Comment le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat peut-il directement attribuer des marchés publics de plusieurs dizaines de milliards de nos francs à des sociétés immobilières qui n’ont pas été sélectionnées suivant un appel d’offres en bonne et due forme ?

Comment des éléments de notre vaillante Gendarmerie Nationale ont-ils accepté de sécuriser des opérations illégales dont l’arrêt avait été ordonné par décision de justice ? Ont-ils oublié qu’une de leurs missions consiste à rechercher et à constater les infractions à la loi pénale ?

Nous, Association des Victimes de Spoliation Foncière de N’Tabacoro 2016, l’avons plusieurs fois dit et nous le clamerons toujours. Nous ne voulons aucunement de logements sociaux qui enrichissent des spéculateurs fonciers d’un autre temps au détriment de citoyens maliens qui ont payé et mis en valeur leurs parcelles de terrain au prix de plusieurs dizaines d’années de travail.

Le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, à travers l’Office Malien de l’Habitat, n’a pas le droit d’aliéner nos propriétés privées au profit d’affairistes privés préoccupés uniquement par le gain facile. Ne l’oubliez pas ! Nous sommes issus de familles nombreuses dont les membres ont aussi droit à des logements décents. Pourquoi voulez-vous les priver de ce droit ? Et, plus grave encore, des parcelles sur le site des prétendus logements sociaux seraient cédées à d’honorables députés contre des bons de carburant. Grand Mali !

Aujourd’hui comme hier et encore plus demain, l’AVSFN-2016 exprimera toujours son opposition résolue à toutes prétendues opérations de logements sociaux qui ne seraient rien d’autre que la conjugaison d’intérêts personnels mercantiles.

De grâce, ne faites pas l’affront au peuple malien en osant placer l’inauguration de ces logements de la honte sous le haut patronage du Président IBK. Vous l’avez trahi !  

Bamako, le 05 janvier 2016

Le Président de l’AVSFN-2016

Nazirou Oumar Sacko

Association des Victimes de Spoliation Foncière N’Tabacoro 2016 (AVSFN-2016)

Récépissé No. 0123/MATDRE-DGAT du 31 octobre 2016

Recharche Google


Citation

"Nous les êtres humains nous sommes coupables de nombreuses catastrophes dans ce monde, mais nous les êtres humains nous contunions à être l'espoir, et nous allons sauver ce monde avec Dieu à la proue ! "

 

"Nous voulons que le petrole Venezuelien soit utilisé pour la paix et l'amour, pour sortir plein de personnes de la misère "

Allo Président N 253

Chanmp Oicina Commune de Simon Rodriguez et Tigre, Etat d'Anzoategui, le 23 Avril 2006.

Hugo Chavez

Copyright © Devoir Citoyen 2014 Tous Droits Reservés