Devoir Citoyen

espace libre pour citoyens sénégalais et d'ailleurs

Institution de prévoyance des retraités du Sénégal (IPRES) (Par Mandiaye Gaye)

Mais, est-ce que véritablement, l’intitulé qui dénomme IPRES


lire la suite.......

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT (Samba Sylla)

Samba SYLLA                                                                          Malika, le 27/05/2018 Quartier Alphousseynou SOW Malika SENEGAL Email :


lire la suite.......

A quoi bon démarrer une campagne référendaire quand une partie de la population est déjà aux urnes ? (Par Bathie Ngoye Thiam)

Ils sont certes militaires et paramilitaires, mais avant tout des citoyens sénégalais. Ils ont le droit de voter comme tous leurs concitoyens.


lire la suite.......

La forme de la République du Sénégal a toujours été laïque, démocratique et sociale de 1959 à nos jours (Par Mandiaye Gaye)

Cette forme de République n’a jamais gêné aucun vrai croyant dans sa pratique religieuse, ou entaché sa foi en Dieu, en quoi que ce soit.


lire la suite.......

Un crime de lèse-majesté qui se paie cash ! Par Mody Niang

Je ne m’étais pas trompé. Comme je l’avais annoncé dans ma contribution publiée par trois quotidiens de la place les 5 et 6 octobre 2016, ils me sont copieusement tombés dessus et m’ont traité de tous les noms d’oiseaux.


lire la suite.......

Le Cercle des Soufis apprécie le dénouement heureux de la crise gambienne. (Par Serigne Fallou Dieng)

Le Cercle des intellectuels soufis salue le retour de l'ordre constitutionnel et républicain en Gambie et magnifie l'efficience de la " médiation cornélienne" détachée de passion

et d'emportement, et menée avec sérénité, et bienveillance par les présidents Abdel Aziz et Alpha Condé.
Le Cercle prie pour la réussite totale de Barrow et pour le développement et la cohésion de la Gambie, sans oublier l’aboutissement des plans d'intégration intercommunautaires de la Sénégambie.
Le Cercle prêche Le Président Barrow, à retenir les gestes de solidarité chaleureuse et agissante des Sénégalais, sans pour autant d’apprendre les leçons de waxwaxeétt politique et de l’ethnocentrisme d'Etat, au Sénégal.
Sur un autre chapitre, le Cercle des intellectuels soufis exprime son indignation vis-à-vis de la persécution politique dont BAMBA Fall et compagnie font l’objet. Le Cercle s'émeut de la complainte de certains militants éreintés par l'injustice et l'ostracisme, d'une justice menée par le bout du nez. Et il se déclare solidaire avec Khalifa Sall, dans son combat contre l’épreuve de la dictature.
Pour terminer, le Cercle manifeste aussi sa solidarité avec Aida Mbodj, qui est victime d'harcèlement politique de la part de monsieur Abdoulaye Daouda Diallo, l'œil policier et viseur politique du Président.
Ce monsieur, qui traque sans répit tous les perturbateurs endocriniens qui créeraient des remue-ménages dans cette fausse romance d'amours entre «le Palais et le Baol » d’une part et entre Macky Sall et les mourides d’autre part.

Serigne Fallou Dieng

Recharche Google


Citation

"Nous les êtres humains nous sommes coupables de nombreuses catastrophes dans ce monde, mais nous les êtres humains nous contunions à être l'espoir, et nous allons sauver ce monde avec Dieu à la proue ! "

 

"Nous voulons que le petrole Venezuelien soit utilisé pour la paix et l'amour, pour sortir plein de personnes de la misère "

Allo Président N 253

Chanmp Oicina Commune de Simon Rodriguez et Tigre, Etat d'Anzoategui, le 23 Avril 2006.

Hugo Chavez

Copyright © Devoir Citoyen 2014 Tous Droits Reservés