Devoir Citoyen

espace libre pour citoyens sénégalais et d'ailleurs

Et si certaines indemnités versées à nos députés étaient illégales ?[1] (Par Mamadou Abdoulaye Sow)

Le principe d’allouer une indemnité aux membres de l’Assemblée nationale fut posé pour la première fois par la Constitution de 1959 (article 29).


lire la suite.......

Appel autour d’un programme alternatif commun pour faire face au président-politicien ! (par Mody Niang)

Il a gagné ses élections législatives et se retrouve avec une majorité confortable, voire écrasante.


lire la suite.......

Brouillard financier Fonds secrets et politiques (Par Mamadou Abdoulaye Sow)

« Il n’est pas tolérable que des partis politiques abusent de leur présence au pouvoir pour se financer sur fonds secrets (politiques) ou par détournement de fonds publics » [1].« Lorsqu’il y a financement occulte, la corruption n’est jamais très loin…»[2].


lire la suite.......

A MESDAMES ET MESSIEURS LES GOUVERNEURS DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (PAR MAMADOU ABDOULAYE SOW)

Contribution pour de bonnes pratiques


lire la suite.......

Et si nous parlions des faits historiques incontestables en laissant les sentiments affectifs, de côté ! (Par Mandiaye Gaye)

En effet, quand l’amnésie, l’affection inconditionnel à l’endroit de quelqu’un,


lire la suite.......

Le Cercle des Soufis apprécie le dénouement heureux de la crise gambienne. (Par Serigne Fallou Dieng)

Le Cercle des intellectuels soufis salue le retour de l'ordre constitutionnel et républicain en Gambie et magnifie l'efficience de la " médiation cornélienne" détachée de passion

et d'emportement, et menée avec sérénité, et bienveillance par les présidents Abdel Aziz et Alpha Condé.
Le Cercle prie pour la réussite totale de Barrow et pour le développement et la cohésion de la Gambie, sans oublier l’aboutissement des plans d'intégration intercommunautaires de la Sénégambie.
Le Cercle prêche Le Président Barrow, à retenir les gestes de solidarité chaleureuse et agissante des Sénégalais, sans pour autant d’apprendre les leçons de waxwaxeétt politique et de l’ethnocentrisme d'Etat, au Sénégal.
Sur un autre chapitre, le Cercle des intellectuels soufis exprime son indignation vis-à-vis de la persécution politique dont BAMBA Fall et compagnie font l’objet. Le Cercle s'émeut de la complainte de certains militants éreintés par l'injustice et l'ostracisme, d'une justice menée par le bout du nez. Et il se déclare solidaire avec Khalifa Sall, dans son combat contre l’épreuve de la dictature.
Pour terminer, le Cercle manifeste aussi sa solidarité avec Aida Mbodj, qui est victime d'harcèlement politique de la part de monsieur Abdoulaye Daouda Diallo, l'œil policier et viseur politique du Président.
Ce monsieur, qui traque sans répit tous les perturbateurs endocriniens qui créeraient des remue-ménages dans cette fausse romance d'amours entre «le Palais et le Baol » d’une part et entre Macky Sall et les mourides d’autre part.

Serigne Fallou Dieng

Recherche

Citation

"Nous les êtres humains nous sommes coupables de nombreuses catastrophes dans ce monde, mais nous les êtres humains nous contunions à être l'espoir, et nous allons sauver ce monde avec Dieu à la proue ! "

 

"Nous voulons que le petrole Venezuelien soit utilisé pour la paix et l'amour, pour sortir plein de personnes de la misère "

Allo Président N 253

Chanmp Oicina Commune de Simon Rodriguez et Tigre, Etat d'Anzoategui, le 23 Avril 2006.

Hugo Chavez

Copyright © Devoir Citoyen 2014 Tous Droits Reservés