Devoir Citoyen

espace libre pour citoyens sénégalais et d'ailleurs

Le droit à l’information plurielle est menacé, au Sénégal, au regard de l’intimidation des médias privés, le cas de Dakaractu. (Par Mandiaye Gaye)

L’arrestation de membres du personnel de la rédaction de Dakaractu, aussitôt libérés,


lire la suite.......

Mais, avec ces multiples naissances de mouvements, ne faudrait-il pas craindre le syndrome de la pléthore des partis politiques? (Par Mandiaye Gaye)

Il se pourrait bien que je me trompe peut-être. Mais, en tout cas, comme on le dit, si souvent, et qui est vrai : tout excès est nuisible.


lire la suite.......

Une attitude de démission totale et fuite en avant d’un Etat face à ses responsabilités ! (Par Mandiaye Gaye)

« Le manque de décision est à la prudence ce que l'hypocrisie est à la vertu[1]. » Le Sénégal des alternances est tombé de charybde en scylla.


lire la suite.......

Le financement nébuleux des projets et partage de l'information au sein des associations et quelques organisations non gouvernementales... (Par Tanor Thiendella Fall)

Pas besoin de rapport d'enquête exclusive pour faire ressortir, sévèrement, beaucoup de malversations


lire la suite.......

Chat échaudé craint l’eau froide. Autrement dit: Ku ndobin raay sa mam bo jisse lu ñul daw ! (Par Mandiaye Gaye)

Sénégalais, soyons très vigilants à propos de cette campagne insidieuse de faire valoir


lire la suite.......

Formations / Entreprenariat agricole et Tics: YeesalAgriHub pour favoriser la pratique de l’agriculture au Sénégal.

L’intérêt et la motivation croissante des politiques

pour la promotion de l'agriculture est remarquable et ne fait plus l’ombre d’un doute. Aujourd’hui, l’important besoin, en matière de formation spécialisée, est une réalité irréfutable. En Janvier 2017, s’inscrivant dans cette optique, YeesalAgriHub, conscient des besoins en formation qui existent dans toute localité où l’agriculture est pratiquée dans le pays, a lancé son programme de formation, en vue de favoriser la pratique de l’agriculture et donner une solution des questions liées au chômage des jeunes.

Il a fallu développer des formations spécifiques, faire des investissements humains et financiers, construire un espace de travail collaboratif, comparable à un centre de formation, doté d’équipements et de développer de nouveaux programmes adaptés et recruter des formateurs. Que cela soit en milieu urbain ou rural, son offre de formation sera de plus en plus abondante et diversifiée, pour répondre à cette forte demande.

En outre, l’offre YeesalAgriHub s’adapte à l’évolution rapide des pratiques innovantes employées actuellement dans le monde de l’agriculture. Les projets de création d’entreprises dans le secteur de l’agro-business prennent de plus en plus de la place et, des programmes spécialisés doivent émerger pour aider gouvernement, familles d’exploitants et producteurs à relever le défi de l’autosuffisance alimentaire, dans les prochaines années à venir.

Une quantité importante, de cours et d’ateliers, est également proposée aux jeunes, aux entrepreneurs agricoles, aux femmes propriétaires de potager, aux agriculteurs, aux éleveurs et aux autres professionnels et spécialistes, qui désirent se perfectionner dans les divers domaines de l’agriculture.

Voici donc, un aperçu des formations qui s’annoncent pour cette année

- «Yeesal Mbay» qui vise à répondre à l’intérêt de sa communauté cible pour les questions d’agriculture et de souveraineté alimentaire urbaine et rurale. Parmi ces formations, introduction à la production intensive sur de très petite surface cultivable, production à des fins d’approvisionnement, de renforcement de capacité pour une compréhension des marchés locaux, et des cours, dans une perspective de rentabilité financière pour les exploitants...

- «Formation IT» Les formations IT combinent un apprentissage théorique à la pratique. Elle portera également, sur l’analyse critique des enjeux politiques relatifs à l’utilisation des Tics dans notre système agricole, par exemple « Comment faire une bonne recherche liée à l’agriculture avec les moteurs de recherche et, créer des alertes mails sur les mots clefs et publications agricoles.»...

- «BootCamp» : une fois par année, Cette formation inclura des modules de formations spécifiques, comme l’horticulture, le maraîchage, la gestion de projets et enfin, les procédés de mobilisation citoyenne autour de l’agriculture.

- enfin, «Yeesal Talk». Ce sont des discussions organisées autour de thèmes et offertes au public. Ces événements exigeront une disponibilité d’environ 4 heures par séances à partir du mois de Juin jusqu’en octobre. Des places sont encore disponibles et les débats porteront sur trois axes: partages d’expériences, de savoir faire et réflexion sur des modèles de vulgarisation de bonnes pratiques à promouvoir.

Semences, accès à l’eau via des systèmes d’irrigations modernisés et aux terres... avec des

invités experts de renommés, leaders établis sur la chaîne des valeurs agricoles...

Les opportunités de formation seront donc multiples et ce, durant toute l’année. Elles répondront au besoin d’outiller les intéressés en connaissances pratiques dans l’agriculture, l’élevage et les Technologies de l’information et de la Communication.

Elles permettront également, de former des entrepreneurs, des gestionnaires de projets agricoles, des étudiants ou des chercheurs universitaires ainsi que des agriculteurs, dans une perspective productive.

FALL TANOR Chargé de Formation Yeesal AgriHub

Recharche Google


Citation

"Nous les êtres humains nous sommes coupables de nombreuses catastrophes dans ce monde, mais nous les êtres humains nous contunions à être l'espoir, et nous allons sauver ce monde avec Dieu à la proue ! "

 

"Nous voulons que le petrole Venezuelien soit utilisé pour la paix et l'amour, pour sortir plein de personnes de la misère "

Allo Président N 253

Chanmp Oicina Commune de Simon Rodriguez et Tigre, Etat d'Anzoategui, le 23 Avril 2006.

Hugo Chavez

Copyright © Devoir Citoyen 2014 Tous Droits Reservés