Devoir Citoyen

espace libre pour citoyens sénégalais et d'ailleurs

COMMUNIQUE :

Il y a 100 ans maintenant, le 2 novembre 1917, Lord Balfour, Ministre britannique des Affaires étrangères,


lire la suite.......

La révélation du site Dakaractu, sur l’affaire d’une supposée rétro-commissions de 12 milliards. (Par Mandiaye Gaye)

Le mercredi 11 octobre 2017, le site ‘’Dakaractu’’ révèle, par ce titre 


lire la suite.......

Affaire dite de rétro-commissions de 12 milliards : de quel côté la vérité se situe-t-elle ? (Par Mody Niang)

Ces derniers jours, le substantiel ‘’addiya’’ d’une épouse à son époux a fait beaucoup jaser.


lire la suite.......

A MESDAMES ET MESSIEURS LES GOUVERNEURS DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (PAR MAMADOU ABDOULAYE SOW)

Contribution pour de bonnes pratiques


lire la suite.......

La moralisation et l’assainissement, du système et de la vie politique au Sénégal, sont à présent devenus indispensables et incontournables (Par Mandiaye Gaye)

Au terme de l’observation,


lire la suite.......

COMMUNIQUE DE PRESSE : NON A LA DICTATURE ET A LA FORFAITURE !

Guy Mariius Sagna, Directeur de campagne de la coalition Ndawi Askan Wi, initiatrice de la liste Péncum Nawle dirigée par Ousmane SONKO,

a été arrêté ce matin en même temps que quatre autres responsables de l’opposition venus répondre à l’appel du Front du Non opposé à la modification unilatérale et fantaisiste du Code électoral en vigueur au Sénégal.

Obnubilé par l’obtention d’un second mandat, quels qu’en soient les moyens et le prix, le Président Macky Sall a volontairement et obstinément refusé tout dialogue sincère sur le processus électoral, préférant à chaque fois procéder à la prise de décisions unilatérales en vue d’imposer le fait accompli, ou tout simplement le fait du prince. Le projet de loi , soumis ce jour à l’examen de la plénière de l’Assemblée nationale pour la modification de l’article L78 du Code électoral, constitue une énième illustration de cette volonté de gestion dictatoriale des affaires du pays, sous le couvert fallacieux aujourd’hui d’un prétendu consensus, cousu de fil blanc par son seul clan et exécuté honteusement par l’intermédiaire de la CENA. Le seul tort de Guy Marius Sagna et des autres militants arrêtés est de s’opposer à la dictature émergente, au piétinement des principes de la démocratie, des libertés et de l’Etat de droit dans notre pays.

Après avoir suscité et organisé la multiplication exponentielle des listes aux législatives du 30 juillet prochain, Macky Sall est resté sourd à toutes les propositions de solution raisonnables, faisables et concertées pour la bonne tenue du scrutin, préférant miser sur la fraude, la confusion, le chaos, l’abstention massive, la violence et la force pour imposer aux citoyens électeurs les résultats qu’il voudra bien faire proclamer. Il appartient donc au peuple sénégalais tout entier de dire non à la dictature et à la forfaiture, en exigeant l’organisation à date d’élections régulières et transparentes, passant au moins par :

-le respect scrupuleux du Protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et les élections,

-l’audit du fichier électoral dont seuls Macky Sall et son clan connaissent les tenants et aboutissants,

-la distribution diligente et intégrale de toutes les cartes d’électeurs dans les délais requis,

-la surveillance et la sécurisation du vote des citoyens,

-la démission immédiate du Président de la CENA qui, dans sa volonté aveugle d’exécuter « les instructions diu Président de la République » et chef de l’APR, a fini de ternir l’image et de compromettre le rôle d’organe crédible chargé, au dessus de la mêlée, de superviser et de contrôler le processus électoral.

Pour des élections libres, régulières et transparentes ! Liberté immédiate et sanscondition pour Guy Marius Sagna et tous les militants arrêtés !

Fait à Dakar le 06 juillet 2017

La Conférence des leaders

Recherche

Citation

"Nous les êtres humains nous sommes coupables de nombreuses catastrophes dans ce monde, mais nous les êtres humains nous contunions à être l'espoir, et nous allons sauver ce monde avec Dieu à la proue ! "

 

"Nous voulons que le petrole Venezuelien soit utilisé pour la paix et l'amour, pour sortir plein de personnes de la misère "

Allo Président N 253

Chanmp Oicina Commune de Simon Rodriguez et Tigre, Etat d'Anzoategui, le 23 Avril 2006.

Hugo Chavez

Copyright © Devoir Citoyen 2014 Tous Droits Reservés