Devoir Citoyen

espace libre pour citoyens sénégalais et d'ailleurs

Le droit à l’information plurielle est menacé, au Sénégal, au regard de l’intimidation des médias privés, le cas de Dakaractu. (Par Mandiaye Gaye)

L’arrestation de membres du personnel de la rédaction de Dakaractu, aussitôt libérés,


lire la suite.......

Mais, avec ces multiples naissances de mouvements, ne faudrait-il pas craindre le syndrome de la pléthore des partis politiques? (Par Mandiaye Gaye)

Il se pourrait bien que je me trompe peut-être. Mais, en tout cas, comme on le dit, si souvent, et qui est vrai : tout excès est nuisible.


lire la suite.......

Une attitude de démission totale et fuite en avant d’un Etat face à ses responsabilités ! (Par Mandiaye Gaye)

« Le manque de décision est à la prudence ce que l'hypocrisie est à la vertu[1]. » Le Sénégal des alternances est tombé de charybde en scylla.


lire la suite.......

Le financement nébuleux des projets et partage de l'information au sein des associations et quelques organisations non gouvernementales... (Par Tanor Thiendella Fall)

Pas besoin de rapport d'enquête exclusive pour faire ressortir, sévèrement, beaucoup de malversations


lire la suite.......

Chat échaudé craint l’eau froide. Autrement dit: Ku ndobin raay sa mam bo jisse lu ñul daw ! (Par Mandiaye Gaye)

Sénégalais, soyons très vigilants à propos de cette campagne insidieuse de faire valoir


lire la suite.......

"Fawenatou" à paraître aux Éditions et Diffusion Athéna dès le 3 avril (par Bathie Ngoye Thiam)

Sénégalais d’origine, Bathie Ngoye Thiam vit en Europe depuis sa jeunesse, mais reste très attaché à son pays natal. Architecte de formation, il s’exprime davantage à travers la peinture, l’écriture, et sur les planches en tant qu’acteur et conteur.


« Fawenatou est une ode à l’errance, avec son cortège d’espoirs et de doutes, de réussites et d’échecs enterrés silencieusement. C’est la malédiction du tiers-monde, ces départs attendus avec ferveur, ces attentes interminables, ces serments répétés trois fois et qui lient au-delà de la mort…


Fawenatou, c’est aussi la fresque d’une fraternité presque naïve entre hommes et femmes de bonne volonté, de toutes couleurs, que parfois tout sépare mais qu’un rien unit, c’est le souvenir de Madjiguène et d’Ababacar, héros du siège de l’Église Saint-Bernard, des « sans-dents » et des sans-noms, de ces Mamadou et Fatou, et de leur combat pour un petit bout de papier et une juste part de dignité.


Fawenatou c’est enfin une histoire d’amour, le fil rouge du roman : des pertes, des égarements, des renoncements, des séparations, mais de l’amour pur…  »
Extrait :
Pendant que je languissais devant un verre de limonade, une
femme noire entra dans le café. Elle avait une casquette sur la tête
et un walkman par-dessus, une jolie casquette en harmonie avec
son tee-shirt à rayures vertes, jaunes et rouges, qui s’arrêtait au-dessus
de son nombril provocateur. Nos regards se croisèrent
furtivement. Mon cœur se mit à battre très fort et je sentis des
frissons parcourir mon corps. Elle avait une bosse, ou un bébé sur
le dos… Non ! Ce n’était qu’un sac de voyage à moitié vide,
probablement sa garde-robe. J’avais l’impression que je la
connaissais déjà, peut-être d’une vie antérieure. Elle commanda
un coca et s’installa dans un coin. Elle était seule, si seule…
Lorsque quelqu’un essayait de lui parler, elle fermait les yeux et
se cloîtrait dans un mutisme hanté sans doute par de terribles pensées.
Avait-elle des proches parmi les sans-papiers délogés de
l’église Saint-Bernard ? Pleurait-elle sans larmes son pays lointain,
ses fratricides de frères, ou ses enfants enlevés ? Voulait-elle
s’évader d’un passé douloureux, ou d’un futur terrifiant ? De
temps à autre elle fixait les vitres, captée par la nuit qui étouffait
la ville, cette ville où elle ne trouvait pas sa place… Elle avait
l’air malheureuse, mon Dieu, Ô combien ! Brusquement, elle se
leva et se précipita vers la sortie. Je la suivis du regard avec le
pressentiment que nous allions nous connaitre un jour.
 
Disponible à Dakar chez:
– Mona Lisa Papeterie – Librairie à Ngor à côté de la Station Shell (6 route de Ngor).
– Buro Plus 100 Rue Moussé Diop à côté de lInstitut Français Dakar et en face de la Mosquée.
France, Suisse, Belgique :
Dans toutes les librairies à la commande (livraison sous 48H)

Par mail livraison sous 72 H
Amazon, FNAC, Librairie DECITRE,…toutes les librairies en ligne

Ou contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Recharche Google


Citation

"Nous les êtres humains nous sommes coupables de nombreuses catastrophes dans ce monde, mais nous les êtres humains nous contunions à être l'espoir, et nous allons sauver ce monde avec Dieu à la proue ! "

 

"Nous voulons que le petrole Venezuelien soit utilisé pour la paix et l'amour, pour sortir plein de personnes de la misère "

Allo Président N 253

Chanmp Oicina Commune de Simon Rodriguez et Tigre, Etat d'Anzoategui, le 23 Avril 2006.

Hugo Chavez

Copyright © Devoir Citoyen 2014 Tous Droits Reservés